Un Louis d'Or désigne une pièce d’or française. Cette appellation regroupe un ensemble de pièces d'Or émises entre 1640 et 1792. Les pièces de Louis d'Or précèdent les pièces de Napoléon Or.

Napoléon Or ou Louis d’Or ?

Habituellement, nous utilisons le mot "Louis d'Or" pour désigner tous les types de pièces d’or frappées en France comme les pièces d'or Napoléon. C’est un langage commun, mais le vrai nom de Louis d'Or désigne en réalité beaucoup moins de pièces qu'il n'y paraît.

Si vous recherchez des informations sur des pièces d’or frappées après 1792, vous parlez certainement de Napoléon Or. Vous trouverez toutes les informations sur ces pièces d’or sur notre site :

10 Francs Or

10 Francs Or Napoléon III Tête Laurée1862 à 1868
10 Francs Or Napoléon

20 Francs Or

20 Francs Or Marianne Coq 1898 à 1914 - Louis d'Or
20 Francs Or Napoléon

40 Francs Or

40 Francs Or 1817
40 Francs Or Napoléon

50 Francs Or

Revers de la pièce de 50 francs or Napoléon III 1857
50 Francs Or Napoléon

100 Francs Or

Revers de la pièce d'or de 100 francs
100 Francs Or Napoléon

Mais qu’est-ce qu’un louis d’or ?

Seules les pièces d'or émises en France entre 1640 et 1792 sont considérées comme de véritables Louis d’or. Le Louis d'Or est donc une pièce rare et un véritable objet de collection. La valeur du Louis d’Or nécessite une estimation d’un numismate averti. Les pièces d’or frappées avant 1640 sont appelées des écus or et, celles après 1792 sont appelés des napoléons or. Vous pouvez retrouver sur notre site la valeur de ces pièces.

Histoire du Louis d’or

En 1640, le roi de France Louis XIII décide une grande réforme du système monétaire français pour des raisons économiques afin de rendre la monnaie nationale plus stable, mais également pour des raisons de prestige. En effet, le Roi de France voulait concurrencer ses prestigieux voisins comme l'Espagne ou l'Angleterre en réalisant des pièces plus lourdes.

Ce nouveau système monétaire français durera jusqu'au 10 août 1792, jusqu'à la chute de la monarchie constitutionnelle suite à la prise des Tuileries. Cet événement marque la fin du règne de Louis XVI et le début de l'Assemblée nationale, qui deviendra plus tard la première République Française.

Avant les nouvelles réformes de Louis XIII, les pièces françaises étaient fabriquées à la main. Ces pièces avaient régulièrement des défauts de fabrication. Claude de Bullion, trésorier de Louis XIII et dépositaire du sceau de l'ordre du roi, est le créateur du Louis d'Or. En effet, il invente une nouvelle technique de fabrication des pièces. Son système mécanisé était bien plus précis, les pièces de monnaie sont désormais frappées avec un pendule, ce qui lui donne un aspect plus uniforme. En termes de fabrication et de qualité, la conception des Louis d'Or était, pour l’époque, une innovation technique majeur pour les ateliers de monnaie.

Les 6 différentes pièces de Louis d’or

Louis XIII créa trois pièces de Louis d’or pour faciliter les échanges commerciaux.

Tout d’abord, le véritable Louis d'Or, appelé aussi « demi-Louis » ou 5 livres tournois, équivalent à un vieux bouclier d'un diamètre de 25 mm et d'un poids de 6,45 grammes.

Ensuite, nous avons le double Louis d'Or, communément appelé « Louis », il mesure 28,5 mm de diamètre et pèse 15,279 grammes.

Et enfin, nous avons la plus grande pièce appelée le "Quadruple Louis d'Or" ou "Double-Louis". Il a un diamètre de 35 mm et un poids de 26.88 grammes.

En plus de ces pièces existantes, d'autres formats de Louis d'or ont été produits, mais à très peu d’exemplaires. Il s’agit de la Huit, Seize et Vingt Louis d’or (appelées "Quatre", ""Huit" et "Dix" Louis ). La pièce de vingt louis équivaut à cent livres, c'est la plus grande pièce d'or française jamais fabriquée. Cette pièce a une dimension de 44 mm de diamètre et pèse 66,87 grammes.

Ces pièces n'ont jamais été mises en circulation, elles étaient destinées à des fins de collection prestigieuse ou à des cadeaux. En 2012, une pièce de 20 louis d’or a été vendue pour 210 000 €, ce qui en fait la pièce d'or française la plus chère de l’histoire. Avant l’apparition des Napoléon or, d’autres Louis furent frappés. En 1669, une nouvelle pièce avec l’effigie de Louis XIV est créée et connue sous le nom de "Louis aux 8 L". Ensuite, d’autres effigies apparurent sous le règne de Louis XV et de Louis XVI.

Le portrait de Louis XVI est également remplacé à la fin de la Révolution, et une nouvelle réforme monétaire voit le jour. Ce changement de monnaie a abouti à la pièce de 20 francs, dont la première a été gravée comme celle du premier consul, Napoléon Bonaparte. Ce n'est que plus tard qu'il fut couronné empereur. C'est ainsi qu'est né "Napoléon", même si nous l’appelons encore dans le langage commun Louis d’Or. Sa norme reste également la même, à savoir 6,45 grammes d’or en 900 ‰.

Louis d'Or 1640 - Pièce or LCDOR
Louis d'Or de 1640
Louis d'Or 1679 - Pièce or LCDOR
Louis d'Or de 1679
Louis d'Or 1748 - Pièce or LCDOR
Louis d'Or de 1748